Le Prophète au palais du Luxembourg

Le prophète

 

Le prophète de Louis Derbré

 

Nouvelle étude au Luxembourg avec l’installation temporaire de Louis Derbré, Le Prophète.

Il s’agit d’un petit format carré sur papier artisanal très difficile à travailler car il boit beaucoup l’eau, ce qui est une gageure pour moi car je travaille en majorité sur surfaces sèches, ce qui oblige même sur de si petites surfaces à attendre longtemps avant de passer plusieurs couches. C’est ce qui explique que, même si les aquarelles sont petites, elles prennent beaucoup de temps, voire même plus de temps si elles sont très petites (proportionnellement). A noter que sur des papiers à fort grammage, je peux être amené à passer jusqu’à 6-7 couches différentes sur une même surface avant d’avoir obtenu la teinte et le rendu voulu. 

C’est le cas notamment sur l’aquarelle en tiptyque égal intitulée ‘les toits de Blois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s