Aquarella: le marché de l’Aquarelle de Rueil Malmaison – dimanche 12 Sept 2010

Le dimanche 2010 se tiendra ‎la 15ème édition d’Aquarella, le marché de l’Aquarelle, comme chaque année, Boulevard Belle Rive à Rueil Malmaison (92). Ce sera ma 5ème participation à cet événement.

Vous pouvez trouver tous les détails dans l’événement que j’ai créé sur Facebook pour l’occasion :

événement facebook

Accès à la carte Google du Boulevard Belle Rive à Rueil Malmaison (RER A, en face de l’île des impressionnistes, rive sud)

Publicités

Aquarella 2009 – Rueil Malmaison 13 Septembre 2009 +événement facebook

blog-aquarella-affiche-2009Avec la nouvelle affiche qui vient de sortir et que vous pouvez télécharger ici, voici l’annonce enfin en image d’Aquarella 2009, l’événement annuel dédié à l’aquarelle aura lieu à Rueil Malmaison comme chaque année mais un peu plus tard que d’habitude, soit le 13 Septembre 2009, c’est à dire le 2ème dimanche du mois.

Je serai présent et travaille dès à présent à de nouveaux dessins que je montrerai sur place comme les toits de Blois n°2 (étapes 12 – 3)

facebookPOUR ACCEDER À L’ÉVÉNEMENT FACEBOOK…

télécharger l’affiche d’Aquarella 2007

l’affiche de la manifestation du 09 septembre 2007 J’ai préparé un fichier pdf (lien ci-après) afin de vous permettre d’imprimer librement l’affiche d’Aquarella 2007. N’hésitez pas à la mettre chez le boulanger, dans l’entrée de l’immeuble ou sur l’espace informations de votre entreprise. Et à bientôt à Aquarella 2007 !

Cliquer ici pour télécharger l’ affiche d’Aquarella 2007, le marché de l’aquarelle de Rueil Malmaison le 09 septembre 2007

Paris mode d’emploi – carte postale à l’aquarelle

Paris mode d’emploi - carte postale - Yann Gourvennecdernière en date, une aquarelle miniature, format carte postale, que je montrerai à Aquarella 2007 à Rueil Malmaison le dimanche 09 septembre (voir ici pour les détails de cette manifestation) et qui fait également écho à une autre aquarelle (très grand format celle-là) intitulée St Jacques au réveil et qui sera visible à la mairie du 14ème dans le courant Septembre (détails ici sur la réunion des peintres du 14ème arrondissement de Paris).

Le thème en est à nouveau la proximité des habitats et des vies dans notre grande ville, non pour en dénoncer je ne sais quelle impossibilité à vivre – illusoire et irréelle – qu’on attache souvent à la vie en ville, surtout celle-ci, mais au contraire pour y souligner une certaine poésie de la vie en commun, et sur quelques moments furtifs que nous partageons entre voisins. Une sorte de vie mode d’emploi, un clin d’oeil en quelque sorte à « l’Oulipotien » Georges Pérec qui si longtemps après nous manque encore.

le papier-peint aux étoiles fluorescentes de Klima

Klima - Angele David Guillou - watercolourKlima, alias Angèle David Guillou est une jeune auteure inteprète française vivant et travaillant à Londres. Je viens de découvrir son album éponyme (loués soient les disquaires locaux quand ils ont survécu) et je suis immédiatement tombé amoureux de cette musique atmosphérique, aux subtils arrangements.

J’ai choisi dans l’album ma chanson préférée fluorescent stars dans laquelle Angèle rêve dansson lit en fixant les étoiles fluorescentes du papier peint de sa chambre londonienne alors que ses amis sont en train de prendre un pot dans le pub voisin. Et cela de me remémorer une nuit semblable à Brewster Gardens, près de Shepherd’s Bush, il y a bien longtemps. J’ai donc peint un petit format à l’aquarelle, décrivant Angèle et son papier peint multicolore. J’ai aussi reproduit le poème ci-dessous et ajouté un podcast qui vous permettra de vous faire une idée (voir sa page myspace pour d’autre extraits). N’oubliez pas d’acheter ce joli disque en cliquant sur le lien amazon link ou mieux encore en vous rendant chez votre disquaire le plus proche.

La page myspace d’Angèle est visible à l’adresse : http://www.myspace.com/contactklima et voici la critique dithyrambique et méritée qu’elle a eue dans le Sunday Times :

 » Breaking Act’ in the Sunday Times KLIMA

Who is she?

A London-based French musician, Angèle David-Guillou. Her eponymous debut album thrums with haunting atmospherics, strange textures, lyrics about solitude among the multitudes – part chamber pop, part sepulchral electronica, it’s sprinkled with beautiful vocals, alternating between intimacy and aloofness. For fans of Cocteau Twins, Björk, the Knife, Sol Seppy, Hanne Hukkelberg and Cathy Davey, tracks such as Fluorescent Stars, Her Love Is Happy and Neverending are like the soundtrack to a private diary whose writer wanders round a sultry city, observing others and, crucially, herself before drifting home to write it all up and set it to music. The perfect summer album for people who like their music a bubble off plumb.

Dan Cairns

From The Sunday Times

April 29, 2007 « 

Klima - Angele David Guillou - CoverIt’s Saturday night and I don’t want to go out

I’m staying in bed, watching the stars on my wall

my friends are in a bar

drinking beers and telling jokes

I’m here on my own,

counting the stars

so many of them

my eyes are closing.

1, 2, 3, 4 hundred

the noise from the street

is coming to my ears

but they have decided to be deaf tonight

concentrate on the stars

so many of them,

my eyes are closing

so many of them,

1, 2, 3, 4 hundred.