Côté Yvelines publie mes photos de St Germain en Laye

J’ai eu la chance et le plaisir d’être interviewé par Olivier Bassine de Côté Yvelines, dont je relaie l’article ci-dessous. Il s’agit d’une brève interview sur St Germain, pourquoi j’aime la ville, quelques points remarquables et des souvenirs de cette superbe ville que j’adore et où j’ai habité – avec quelques interruptions – une quinzaine d’années. J’ai agrémenté l’article de photos originales prises récemment, un des rares jours de cet hiver printanier où la température était juste au-dessus de zéro et les nuages spectaculaires, fournissaient autre chose que du gris sur gris. Côté Yvelines est un nouveau magazine gratuit disponible sur Internet et distribué chez les boulangers et au RER de St Germain (et aussi dans d’autres villes des Yvelines)

par Olivier Bassine de Côté Yvelines

Yann André Gourvennec est un « fan » de Saint-Germain-en-Laye. Vivant aujourd’hui à Paris, il continue de photographier et peindre la ville royale.

On a envie d’y habiter

« Aujourd’hui à Paris, je serais bien resté à Saint-Germain… Cette maison néo-gothique (ci-dessous) date de 1850 et fait partie de ces maisons du XIXe qui semblent redécouvrir le Moyen-Âge. Chaque fois que je rentrais chez moi rue de Tourville, je passais devant. Elle est en mauvais état, les sculptures sont abîmées par la pollution, mais elle est néanmoins très belle et on aurait envie d’y habiter. »

Le maison néo-gothique de la rue de Pontoise. Un riche travail d'orfèvre sur le pourtout de porte.

légende : La maison néo-gothique (1850) de la rue de Pontoise. Un riche travail d’orfèvre sur le pourtout de porte.

Les buvettes parc du château

Une impression de vacances : c’est vraiment sympa quand il commence à faire beau. Il y a des transats et on a l’impression d’être en vacances. Bizarrement, il y a peu de monde l’été.

Les buvettes, sur la Terrasse dans le parc du château : un air de vacances.

légende : Les buvettes, sur la Terrasse dans le parc du château : un air de vacances.

La terrasse Ma balade sportive : Je l’ai découverte en 1984 quand je faisais mon service militaire à Saint-Germain. On nous y emmenait pour faire du sport. Puis, comme je fais du VTT et de la course à pied, j’y passais souvent. Difficile de ne pas l’aimer : il y a de l’herbe et elle est longue (2,5 km).

Un grand classique : la balade de la terrasse.

légende : Un grand classique : la balade de la terrasse.

Les ruelles

Un bon sujet pour photos et aquarelles : C’est marrant, c’est mignon, et c’est typique de Saint-Germain où il y en a beaucoup. C’est en outre un bon sujet d’inspiration pour les photos et les aquarelles (ici, une ruelle qui donne sur la rue au Pain). Je n’ai jamais habité ce genre d’endroit, mais ça me plairait.

Les ruelles, si typiques de Saint-Germain (ici rue au Pain).

légende : les ruelles, si typiques de Saint-Germain (ici rue au Pain).

via Saint-Germain-en-Laye vue par Yann Gourvennec « Article « Côté Yvelines.

Saint Jacques la nuit – étude

Saint Jacques la nuit - étude

Voici une étude sur un thème connu : le quartier Saint Jacques, déjà traité plusieurs fois, sujet qui me semble néanmoins inépuisable tant il recèle de richesses, aussi bien en thèmes, en couleurs qu’en personnages – réels ou inventés – derrière leurs fenêtres.

Un format de 10 cm x 10 cm pour cette étude sur papier Moulin de Larroque.

 

Aquarella: le marché de l’Aquarelle de Rueil Malmaison – dimanche 12 Sept 2010

Le dimanche 2010 se tiendra ‎la 15ème édition d’Aquarella, le marché de l’Aquarelle, comme chaque année, Boulevard Belle Rive à Rueil Malmaison (92). Ce sera ma 5ème participation à cet événement.

Vous pouvez trouver tous les détails dans l’événement que j’ai créé sur Facebook pour l’occasion :

événement facebook

Accès à la carte Google du Boulevard Belle Rive à Rueil Malmaison (RER A, en face de l’île des impressionnistes, rive sud)

La rue Hallé sous de nouveaux angles

La Villa Hallé, les habitués de mon blog la connaissent bien. Il s’agit d’un petit coin fort pittoresque du 14ème arrondissement de Paris.

Bon, il est vrai que les habitués ont été quelque peu délaissés ces temps-ci. Alors voici deux nouveautés, l’une de la villa vue de derrière – lorsqu’on réussit subrepticement à en pousser les grilles – et une autre avec un chat dans un renfoncement.

C’est promis je ne vous laisserai plus seuls si longtemps !

Aquarella 2009 – Rueil Malmaison 13 Septembre 2009 +événement facebook

blog-aquarella-affiche-2009Avec la nouvelle affiche qui vient de sortir et que vous pouvez télécharger ici, voici l’annonce enfin en image d’Aquarella 2009, l’événement annuel dédié à l’aquarelle aura lieu à Rueil Malmaison comme chaque année mais un peu plus tard que d’habitude, soit le 13 Septembre 2009, c’est à dire le 2ème dimanche du mois.

Je serai présent et travaille dès à présent à de nouveaux dessins que je montrerai sur place comme les toits de Blois n°2 (étapes 12 – 3)

facebookPOUR ACCEDER À L’ÉVÉNEMENT FACEBOOK…

Saint Jacques la nuit (version finale)

Saint Jacques La Nuit

Saint Jacques La Nuit

Saint Jacques la nuit, c’est le titre d’une nouvelle aquarelle, qui appartient à une suite dédiée aux toits de Paris en ce quartier Saint Jacques, près de Denfert-Rochereau(*). J’avais promis une meilleure image dans le post précédent, la voici arrivée.

Une vision différente d’une aquarelle déjà traitée sur ce blog intitulée Saint Jacques au réveil et qui en toute logique montrait la vie du quartier un matin.

Dans cette vue, la nuit est tombée sur le boulevard et les immeubles alentour se découpent en ombre chinoise. D’autres série à venir sur ce thème, dans la droite ligne des toits de Blois. Une autre également en préparation sur la base d’un poème du grand poète anglais, John Betjeman.

(*) non, ce n’est pas dans le 13ème, c’est dans le 14ème !

Saint Jacques la nuit – 2 étapes

Uniquement 2 étapes pour cette vue nocturne, ce qui s’explique par le parti pris des 2 teintes majeures en opposition. Mais 2 étapes bien délicates car avec 2 nuances d’indigo opaques sur papier 400gr moulin de Larroque fait main. Ce papier a la particularité de ne pas pouvoir se gommer. Erreurs interdites, aussi bien sur le dessin – réalisé à la mine graphite 2b – que l’aquarell car surtout, il y a impossibilité de revenir en arrière sur les teintes et les mélanges et encore moins les bavures.

Moi qui aime prendre mon temps (il suffit de voir les nombreuses étapes nécessaires à la réalisation des toits de Blois) j’en ai été quitte pour travailler vite et de finir les grandes surfaces avant qu’elles sèchent. Une gageure.

La photo n’est pas fantastique car réalisée avec un téléphone, mais elle est suffisante pour donner une idée de ce à quoi peut ressembler le dessin final. Il faudra attendre le scan pouren avoir une meilleure représentation, plus fidèle.

Yann A Gourvennec
#gourvennec