Aquarelle des toits de blois no.2 2ème étape

Voici la deuxième étape de la 2ème version des toits de Blois, dont nous avons déjà montré l’esquisse sur ce blog. Ici, les fonds de ciels et les premiers aplats de couleur. A la différence des techniques classiques d’aquarelle, je ne décide pas systématiquement de commencer par les couleurs claires en allant du clair vers le foncé. Je trouve en effet que certains effets plus dramatiques peuvent émerger en utilisant la méthode entièrement inverse. Ici, et comme souvent, je mélange les 2 techniques, ce qui donne un mélange d’aquarelle classique et de techniques plus proches de la bande dessinée.

Ainsi le mélange des 2 permet-il d’apporter un élément poétique au dessin, renforcé par la présence de « personnages » improbables (ici le chat en bas à gauche et le personnage dans sa cuisine à droite) inventés et ajoutés au dessin. Le chat perché sur le bord du balcon, en contre jour qui est plongé dans l’ombre soulignée par la sepia, sera encore plus caricaturalement représenté à l’encre de chine pour souligner cet aspect de contre-jour.

Voici les secrets de fabrication, mais ne vous y trompez pas, ceci n’a aucune importance. La poésie n’est ni dans la technique ni dans le choix du sujet, car le même résultat peut être obtenu sur un dessin plus abstrait (j’en ai réalisé quelques uns où j’ai mélangé figuratif concret et abstrait) voire complètement abstrait.

 La poésie n’a pas d’explication …

 Note: en prime la dernière image montre les essais de lettrages à l’encre de Chine en calligraphie originale. Le dernier essai entouré d’un cercle au crayon est celui qui sera utilisé pour le titre.

À suivre …

See and download the full gallery on posterous

Posted via email from Yann A Gourvennec

Le Prophète au palais du Luxembourg

Le prophète

 

Le prophète de Louis Derbré

 

Nouvelle étude au Luxembourg avec l’installation temporaire de Louis Derbré, Le Prophète.

Il s’agit d’un petit format carré sur papier artisanal très difficile à travailler car il boit beaucoup l’eau, ce qui est une gageure pour moi car je travaille en majorité sur surfaces sèches, ce qui oblige même sur de si petites surfaces à attendre longtemps avant de passer plusieurs couches. C’est ce qui explique que, même si les aquarelles sont petites, elles prennent beaucoup de temps, voire même plus de temps si elles sont très petites (proportionnellement). A noter que sur des papiers à fort grammage, je peux être amené à passer jusqu’à 6-7 couches différentes sur une même surface avant d’avoir obtenu la teinte et le rendu voulu. 

C’est le cas notamment sur l’aquarelle en tiptyque égal intitulée ‘les toits de Blois

Aquarella 2008 – Rueil Malmaison

affiche aquarella 2008 (petite)

affiche aquarella 2008 (petite)

Et nous voici repartis pour la 3ème année consécutive dans cette bonne ville de Rueil Malmaison, sur les bords de Seine tant chargés de l’histoire de la peinture du 19ème siècle, et toujours aussi empreints de poésie et de douceur de vivre.

Le premier dimanche de Septembre donc, comme chaque année, la mairie de Rueil organise le marché de l’aquarelle, un événement dédié entièrement à notre mode d’expression favori, et qui est sans doute la cause de votre venue sur ce blog.

J’ai donc préparé un fichier pdf (lien ci-après) afin de vous permettre d’imprimer librement l’affiche d’Aquarella 2008. N’hésitez pas à la mettre chez le boulanger, dans l’entrée de l’immeuble ou sur l’espace informations de votre entreprise. Et à bientôt à Aquarella 2008 !

Cliquer ici pour télécharger l’ affiche d’Aquarella 2008, le marché de l’aquarelle de Rueil Malmaison le 07 septembre 2008

il faut que tu respires …

le lotissement

le lotissement

un des dessins les plus récents, un lotissement imaginaire, comme sorti de la terre s’avance dans la campagne. Il s’agit en quelque sorte d’une reprise – sous un angle différent – d’un autre dessin de cette année (avant la pluie) où le ciel était le principal sujet.

Ici, c’est la terre, imposante mais aussi fragile qui prend le premier plan, comme menacée par ce béton qui avance. Il s’agit bien entendu d’une scène entièrement imaginée qui ne présente aucun point commun avec la réalité, surtout autour de nos grandes villes.

Il faut que tu respires …

autres cyclopes

séries d''aquarelles sur le cyclope de Jean TinguelyJe me suis lancé dans une série de représentations du Cyclop’ de Jean Tinguely, auquel j’ai déjà fait référence sur ces pages dans un post précédent sur dans la bouche du cyclope et qui rappelle l’histoire de cet anti-musée du sculpteur Suisse.

Ainsi, à gauche une aquarelle format carte postale (10cmx15cm) augmentée de touches d’encres argentée et dorée qui réhaussent le côté énigmatique de la statue.

Sur la droite un tout petit format (10cmx10cm) qui décrit le wagon du cyclope, un wagon similaire à ceux de l’opération nuit et brouillard même si selon les indications que j’ai reçues il s’agit juste d’un wagon de même format et de la même époque mais qui n’aurait pas servi à la déportation. Le wagon est là comme un élément essentiel de cet anti-musée, qui montre l’illogisme du monde, son caractère surréaliste.

Cyclope

A un meurtre surréaliste, un monument impossible, impensable semble répondre. Ceci n’est pas sans nous rappeler le mythe de Sisyphe que nous avons décrit précédemment également. Il existe enfin une dernière représentation de l’absurde (non représentée ici), à savoir cette machine infernale à faire rouler des billes d’acier dans tous les sens et qui ne sert absolument à rien, elle aussi témoin de l’absurdité du monde (toujours dans le format 10cmx10cm).

le chat dans la vitrine à Douvres

White-legged shopwindow cat in DouvresNon, vous n’avez pas la berlue, vous avez bien lu ‘Douvres’ mais il ne s’agit pas de ‘Dover’ en Angleterre, mais de son homonyme normand, Douvres la délivrande, au-dessus de Caen. La ville est surtout célèbre pour sa jolie pharmacie art nouveau et son imposante église, mais ce qui a attiré mon attention ce dimanche de Pâques dernier où nous étions revenus dans la région, ce sont les chats qui prenaient le soleil dans les vitrines et sur les pas de porte.

Corner CatEn voici un, à l’étalage d’une drôle de boutique qui exposait un joli tableau mais dont l’objet commercial reste inconnu.

Peut-être s’agissait-il d’une boutique de chats, et qu’on pouvait y choisir son futur animal de compagnie ? Cette image renvoie à une autre image de chat, plus ancienne celle-là, aperçu au détour d’une rue en Tunisie, au coin du toit d’un bâtiment.

J’en ai d’ailleurs fait faire une carte postale qui sera montrée à Montigny le Bretonneux avec 7 autres motifs retenus, les 6 et 7 Octobre (voir ici les détails de l’exposition). Le chat de Douvres sera également présent.