Pas une belle photo, mais la dernière du D600 qui m’a été volé … soupirs !

Ceci n’est pas une  belle photo, j’en conviens. Ce n’est pas le but. Je ne l’aurais probablement pas gardée en d’autres circonstances. Mais voilà ! C’est la dernière récupérée de mon D600, c’est-à-dire, le 6634ème déclenchement en tout depuis l’achat de mon nouvel appareil début Décembre. Dire que ma femme ne voulait pas que je le prenne en vacances au Maroc pour ne pas me le faire voler et que je me fais voler le sac et tout ce qu’il y a dedans après une sortie photos mardi soir à Beaubourg ! J’ai décidé de ne pas m’appitoyer sur mon sort et de tourner la page, j’essaierai même de ne pas avoir de ressentiment, et la prochaine fois, certainement que je porterai mon sac autour de mon cou en mangeant, cela fera que je m’apercevrai certainement que des voleurs essaient de me prendre mon bien et de me priver de ma passion.

antimuseum.com-gaypride-6480

hallebardes à Blois

Cette photo fut prise la nuit à Blois, dans la vallée de la Loire. Pour ceux qui ne connaissent pas la ville, bien qu’il s’agisse d’une région absolument plate, la ville elle-même est perchée sur une colline qui domine la Loire ; un escalier assez raide mène à la superbe cathédrale Saint Louis. J’ai pris la photo un soir où la pluie tombait dru et formait des ruisseaux qui descendaient l’escalier. La pluie reflétait la lumière des lampadaires qui parait les murs de couleurs improbables.

From 12-chateauxdelaloire

HDR : premier essai

Je me suis lancé dans le HDR ! mais non je vous rassure, cela ne fait pas mal. Le HDR ou « High Dynamic Range » (spectre dynamique large) est une technique numérique très prisée en ce moment et qui consiste à superposer plusieurs expositions d’une même photo afin d’obtenir un effet particulièrement saisissant, que l’on ne peut pas obtenir naturellement. Exemple avec ce coucher de soleil dramatique à Cheverny, dans le Loir et Cher

de l’album 11-travel-France

Je vous avais prévenu, la scène est considérablement dramatisée. En fait ce n’est pas si compliqué que cela, même si au départ, on peut se demander comment faire.

Le principe est simple (je schématise) :

  1. vous prenez une scène qui se prête au HDR (nuages, photo de nuit avec des lumières, coucher de soleil, scène naturelle fortement contrastée ex: montagne ocre sur un ciel bleu etc.)
  2. sur un pied de préférence ou en bracketing…
  3. en série de 3 ou 5 photos par pas de +/- 2 ou 1 (le plus simple est un bracketing de 1 photo normalement exposée, 1 à -2 et une à +2)
  4. vous shootez de préférence en format RAW
  5. vous importez vos photos dans Lightroom 3
  6. vous téléchargez le plug in de HDRsoft photomatix (ce sont les meilleurs et en plus ce sont des Français !)
  7. vous sélectionnez les 3 photos en même temps, cliquez à droite de la souris et exportez vers photomatix
  8. et hop ! il suffit de choisir le réglage (preset)que vous préférez ou d’en bricoler un à vous
  9. vous la mettez en ligne et impressionnez les amis.
Attention de ne pas en rajouter trop sinon vous aurez tendance à en faire trop et à produire des photos criardes et sans intérêt. Celle du dessus n’est pas le meilleur exemple, mais je vais m’appliquer à en produire d’autres.
>> Je conseille également l’excellent dossier de Janvier de Compétence Photos