cheval au galop

antimuseum.com-DSC_1688

Foin de toute cette neige et de tout ce froid. Voici une vue rassurante et ensoleillée d’Essaouira au Maroc. Je prenais des photos des kite surfers alors que, venant de nulle part à toute vitesse, je vis deux chevaux galoper sur la plage. Par chance, mon Nikon D600 étaitréglé sur l’autofocus automatique (ce qui est inhabituel pour moi), j’ai visé et avec le mode rafale de 3 f/s j’ai pu capturer ce cheval au galop avec la Scala (la tour des fortifications) et la mosquée en arrière-plan. Si vous agrandissez la photo vous verrez que le cheval ne touche pas terre, et que son sabot est suspendu à quelques centimètres au-dessus du sable. Exposition de 0.001 sec (1/2000) ce qui a permis de figer la queue du cheval qui est absolument nette.

sous les ponts de Paris

… sous le Pont de Sully plus précisément, un ouvrage d’une modernité extraordinaire en brique et fonte daté de 1876, soit encore une oeuvre du décrié Baron Haussman que, s’il n’avait existé, nous eussions dû inventer. Toutes les métadonnées y-compris les données EXIF et de géo-localisation disponibles ici.

From 12-abstraction

village paisible, histoire troublée

À le regarder de loin, faire la sieste dans la chaleur d’après midi d’un dimanche de printemps (il y en eut peu cette année, cela vous donnera donc la date), on croirait à ces villages sans histoire, où rien ne se passe jamais. Et pourtant, cette plaine en bas de Coucy le Château (dans l’Aisne, au Nord de Soissons sur la route de Chauny) fait partie de cette zone prise en tenaille entre les champs de bataille de la Somme, du Sud de l’Aisne (chemin des dames, à l’Est de Soissons) et de la Marne. Et surtout, ses habitants ont pu voir en 1917, le gigantesque donjon (un des plus hauts de France) s’écrouler sous l’explosion de la dynamite de l’occupant. Triste période qu’on espère à jamais révolue. Pour la photo, il s’agit d’une superposition de 3 expositions (-2/0/+2) réalisée au moyen de la technique HDR [données EXIF ici].

From 12-chateau-thierry

fleur abstraite

« Il y a une fleur… je crois qu’elle m’a apprivoisé…” 
― Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince

Les fleurs sont ainsi : simples, évidentes, belles. Et C’est ce que je pensais alors que je rencontrais celle-ci dans les serres d’Auteuil dimanche dernier. Le seul problème …  son nom sans doute ! Etant incapable de le (re)trouver et de peur de dire une bêtise, j’appelle donc un autre écrivain à la rescousse :

« […] Personne ne connaît le nom des fleurs qu’il y a dans le jardin le plus simple « 

― Boris Vian (voir aussi mon aquarelle ici)

From 12-macro-photogaphy